Retour accueil

Vous êtes actuellement : Dossiers  / SEMAINE DE 4 JOURS 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

SAMEDI MATIN :
LE SNUIPP CONSULTE LA PROFESSION

lundi 11 février 2008

Compléter en ligne la consultation du SNUipp

Le ministère vient de faire connaître le texte qui est proposé à la signature des organisations syndicales du premier degré sur les conséquences de la suppression du samedi matin.

Le SNUipp a participé aux discussions menées à sa demande depuis le mois de novembre.

Il est intervenu pour que les exigences de la profession en matière de prise en compte de l’alourdissement de la charge de travail, d’augmentation de temps consacré au travail en équipe, de liberté laissée aux équipes pédagogiques soient intégrées dans le dispositif.

Le texte final porte la marque de ces interventions qui se sont appuyées sur le résultat de l’enquête « Donnez votre avis » à laquelle près de 20 000 enseignants des écoles ont répondu.

Ainsi la mise en place des PPRE et des projets de scolarisation des enfants handicapés sont intégrés dans le temps de service. Le rôle du Conseil des maîtres est reconnu dans l’élaboration du dispositif ainsi que le temps nécessaire aux enseignants pour organiser les actions auprès des élèves en difficulté.

Cependant, de nombreuses interrogations demeurent : c’est le cas notamment pour les directeurs d’école puisque le relevé de conclusions renvoie à une date ultérieure l’examen de leur situation. Le SNUipp 66 réclame que les directeurs soient dégagés des heures consacrées à des actions directes auprès des élèves en difficultés d’autant que le nouveau dispositif engendrera pour eux un surcroît de travail.

Le quota des 60 heures suscite également de nombreuses interrogations et risque de provoquer de fortes inégalités entre les écoles et entre les enseignants, en fonction des circonscriptions, d’autant que le contrôle des décisions par les IEN reste flou. Le relevé de conclusions ne donne aucune garantie en ce qui concerne la formation continue des enseignants et l’amélioration du fonctionnement des RASED. Enfin le dispositif « plus de maîtres que de classes » n’est pas relancé dans les zones d’Education prioritaire.

En résumé, nous constatons des avancées significatives par rapport au texte initial, des mesures floues qui suscitent des interrogations et un certain nombre de manques : c’est pourquoi avant de donner une réponse au ministre, le SNUipp a décidé de consulter à nouveau l’ensemble des enseignants.

  • Un tabloïd « spécial consultation » est arrivé dans toutes les écoles le lundi 11 février.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici