Retour accueil

Vous êtes actuellement : CAPD et CTSD  / 2017 / 2018 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

compte-rendu CAPD 16mars2018

lundi 19 mars 2018

CAPD du vendredi 16 mars 2018

Dans sa déclaration liminaire, le SNUipp-FSU66 a exposé les raisons de la grève du 22 mars, précisant que c’est justement en l’absence de négociations prévues au niveau ministériel, parce qu’aucune discussion n’est annoncée à court ou moyen terme, que nous sommes contraints d’exprimer notre désaccord en nous mettant en grève. La situation très tendue à l’EREA de Perpignan, menacé de fermetures de postes pour les enseignants-éducateurs, a été également évoquée.

CP et CE1 dédoublés :
Le SNuipp-FSU66 a insisté pour que tous les collègues bénéficient des 18 demi-journées de formations règlementaires. L’administration nous a confirmé que ce dispositif sera assuré. Mais les moyens en brigade FC n’ayant pas été abondés à la hauteur de l’objectif annoncé, nous resterons vigilants pour que ces remplacements ne soient pas faits au détriment des remplacements classiques hors Perpignan.
De plus, le SNUipp-FSU66 a demandé qu’un bilan soit fait avant la rentrée prochaine au sujet des temps de formation et concertation. On note en effet un certain essoufflement, dû entre autre au manque d’encadrants et de formateurs dans ces temps.

Liste d’aptitude des directeurs d’écoles
(Cf document joint)

Cette année, 35 candidats se répartissant en :

  • 10 inscriptions de droit
  • 25 passant devant la commission.
    Les délégués du personnel ont fait remarquer que le nombre de candidats était en diminution chaque année... la direction d’école ne serait-elle plus attractive, à l’image des postes de conseillers pédagogiques (voir ci-dessous) ?

PDF - 96.1 ko

Candidats sur postes spécifiques
(Cf document joint)

Demandes de congé formation
(Cf document joint)
Dès le groupe de travail, le SNUipp-FSU66 a insisté et obtenu que les candidats soient pris dans l’ordre du barème, que ce soit pour les candidatures entrant dans les axes privilégiés par l’administration (30 mois à répartir), ou pour les formations personnelles (18 mois à répartir). Le pauvre total de 48 mois est bien sûr critiqué année après année, la longue liste de demandes en attente parlant d’elle-même.

DEA (directeur d’école d’application)
Un voire deux postes seront à pourvoir ; pourtant, la commission académique prévue pour pourvoir ces postes a été tout bonnement annulée au dernier moment (malgré 6/7 candidats prévus) ! Le SNUipp-FSU66 a dénoncé cette décision prise à l’encontre de toute logique, il sera impossible de pourvoir ce ou ces postes alors que le mouvement arrive à grands pas. Cette situation ubuesque et pour l’instant inexpliquée (le Dasen était demandeur et la nouvelle rectrice ne semble pas s’y être opposée a priori) provoquera des cafouillages lors du mouvement... et un manque de centaines d’heures de formation initiale non assurées à l’ESPE !
Va-t-on vers la fin des écoles d’application ?

Echanges de services lors de sorties ou classes transplantées
Suite à des refus d’arrangements au sein de l’équipe pédagogique sous forme d’échange de service dont le seul but est l’intérêt du service et la continuité des projets, le SNUipp-FSU66 est intervenu pour demander des précisions quant aux raisons et à la pertinence de certains de ces refus. Des collègues désabusés se sentent non soutenus dans leurs projets.
L’administration a précisé qu’il n’y aurait pas de remise en cause des échanges de services par principe, pourvu qu’on entre dans le cadre de la circulaire de 1999. Et que les équipes respectent la procédure de demande d’échange :

  • proposition des collègues
  • avis favorable de l’IEN
  • validation du Dasen.

Permutations modifiées :

Lors du recalcul des permutations nationales, une collègue s’étant vu accorder son voeu pour entrer dans les PO, permutation annulée ensuite. A la demande des délégués du personnel, l’Administration promet de faire son possible pour accéder à la demande de cette collègue lors des Ineats-exeats (si son département d’origine lui donne l’exeat bien sûr).
Pour mieux comprendre l’actualité des permutations informatisées, c’est ici

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici