Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  / 2018/2019 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

LOI BLANQUER :
L’ECOLE ATTAQUEE AU BULLDOZER !

dimanche 17 février 2019

Le SNUipp-FSU 66 a interpellé les députés de notre département sur ce sujet.

Voici quelques éléments d’analyse au sujet de ce projet :

Toute l’organisation du système éducatif du premier degré vient d’être dynamitée par la loi Blanquer. L’assemblée nationale a adopté en quelques minutes par 35 voix contre 7 l’établissement public des savoirs fondamentaux, autrement dit l’école du socle. Là où les collectivités locales et le recteur le voudront, les collèges et les écoles seront regroupées. Ce regroupement devrait libérer des milliers de postes et faire sauter la plupart des directeurs.

Peut-on transformer profondément l’éducation nationale sans consulter les organisations professionnelles, sans même prendre l’avis du Conseil d’Etat et sans aucune étude d’impact ? C’est ce que JM BLanquer vient de faire.
Lire la suite de cet article sur le site Internet du café pédagogique en cliquant ici.

Loi Blanquer : L’établissement des savoirs fondamentaux et l’avenir des directeurs d’école
Le café pédagogique, le 18 février 2019, François Jarraud
Comment seront dirigés les établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF) prévus par la loi Blanquer ? Comment va évoluer la fonction de directeur d’école ? Et celle d’inspecteur ? Quelles conséquences de la loi pour l’Ecole et les enseignants ? Les "établissements des savoirs fondamentaux", autrement dit école du socle, sont créés par la loi Blanquer adoptée le 15 février en première lecture par l’Assemblée nationale. Pour connaitre exactement la portée du texte vous trouverez dans cet article le texte reconstitué de la loi après ajout des modifications apportées par les divers amendements. Vous mesurerez ainsi la portée de ce texte qui va maintenant être porté au Sénat. L’EPSF permet une nette diminution des postes dans le premier degré. Il met les professeurs des écoles sous la coupe des principaux de collège.
Vous trouverez en fin de cet article le texte reconstitué des articles 6 quarter et quinter de la loi Blanquer créés après la séance du 15 février de l’Assemblée nationale en tenant compte de tous les amendements adoptés en séance.
Lire la suite ICI

Lire :

Fonction publique : Des syndicats claquent la porte
Le café pédagogique, Par fjarraud , le jeudi 14 février 2019.
Sept des neuf syndicats de la Fonction publique ont quitté le Conseil commun de la Fonction publique le 13 février. " Le Ministre a remis aux organisations syndicales, le projet de loi portant sur la transformation de la Fonction publique qui reprend la quasi-totalité des orientations qui font désaccord depuis plus d’un an", explique la Fsu. Elle précise ces mesures : "recours accru au contrat, individualisation de la rémunération, fusion des instances, remise en cause des commissions paritaires, remise en cause des accords locaux dans la Fonction publique territoriale...autant de mesures qui constituent une régression sans précédent dont les conséquences seront néfastes tant pour les usager-es que pour les agent-es". Huit syndicats avaient demandé au gouvernement le 12 février la suspension de ce projet de loi. Deux syndicats, signataires de ce courrier commun, n’ont pas quitté le Conseil : la Cfdt et l’Unsa.

Mais jusqu’où et jusque quand allons-nous supporter toutes ses mesures, sans tous nous mobiliser ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici