Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualité  / Actus 2019/2020 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

LES STAGES
DU SNUIPP-FSU 66

mercredi 25 septembre 2019

Des moments d’échanges, de partages, qui permettent de s’enrichir et de se ressourcer !

STAGES SYNDICAUX

En l’absence d’une réelle formation continue, utilisez ce droit que sont les stages syndicaux : Le nombre de stages est limité à 12 jours/an. A utiliser sans modération ! La demande d’autorisation d’absence auprès de l’administration est à faire 30 jours avant, délai de rigueur !

Les syndiqués seront prioritaires sur tous ces stages, c’est pourquoi vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire par mail auprès du SNUipp-FSU66. Attendez confirmation de notre part, pour faire votre demande sur ACCOLAD/ARENA en laissant la pièce justificative en attente. Après discussion avec l’Administration, nous n’envoyons pas de convocation avant le stage, mais vous aurez le jour du stage une attestation de présence à mettre en pièce jointe dans Accolad dans les 48 heures suivant le stage

retrouvez ici un mémo pour se connecter à ACCOLAD puis à ARENA

  • - - - - - - - - - - - - - - -
    Les stages à venir :

Stage Retraites, retraités, retraitables

  • Quand ? Jeudi 2 avril 2020 de 9h à 17h
  • Où ? Lycée Maillol de Perpignan.
  • Comment s’inscrire ?
    — Pour l’administration avant le 2 mars sur Accolad
    — Pour le SNUipp-FSU 66 en complétant ce formulaire en ligne

Stage animé par un membre du SNUipp-FSU National
Où en est-on de la réforme annoncée ? Le système actuel et le système par points ? Quand puis-je partir ? Quelles démarches ? Quels sont mes droits ?
Dans cette période de fortes mobilisations contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, ce stage sera l’occasion de faire le point sur l’actualité en cours, de répondre à toutes les interrogations des personnels concernant les retraites, le niveau des pensions, l’âge de départ, etc….


Stage Débuts de Carrière/Entrants dans le métier
(ouvert à tous, notamment aux PES jusqu’à T5)

  • Quand ? Mardi 28 Avril 2020 de 9h à 17h
  • Où ? siège du SNUipp-FSU 66 à Perpignan.
  • Comment s’inscrire ?
    — Pour l’administration avant le 28 mars sur Accolad
    — Pour le SNUipp-FSU 66 en complétant ce formulaire en ligne

Nous aborderons toutes les informations incontournables à connaître lorsqu’on débute sa carrière, notamment celles qui concernent le MOUVEMENT 2020 qui débute la semaine suivant le stage. Ce stage sera aussi l’occasion d’aborder les promotions, les rendez-vous de carrière, le fonctionnement de notre administration, les conditions de travail, etc…


Stage Pédagogies alternatives, pédagogies nouvelles
« Enseigner comme on l’entend : du travail prescrit aux pédagogies alternatives ou nouvelles »

  • Quand ? Mardi 12 Mai 2020 de 9h à 17h
  • Où ? lycée Maillol de Perpignan.
  • Comment s’inscrire ?
    — Pour l’administration avant le 12 avril sur Accolad
    — Pour le SNUipp-FSU 66 en complétant ce formulaire en ligne

Stage animé par Adrien Martinez, membre de l’équipe nationale du SNUipp-FSU 66
Depuis son arrivée au gouvernement, Jean-Michel Blanquer n’a eu de cesse de multiplier les prescriptions sur nos métiers. Il a manifesté la volonté de s’ériger au rang de concepteur de ce que doit être le métier d’enseignant, demandant à ces mêmes enseignants de n’être que des exécutants de pratiques que lui-même définit. De ce fait, il entend nier l’histoire de nos métiers, faite de recherches, d’engagement, de tâtonnements, de grands débats. Il entend s’affranchir de l’épaisseur qu’ont conquis nos métiers au fil du temps.
Parmi les acteurs de la définition de nos métiers, il y a les mouvements pédagogiques. GFEN, ICEM, Pédagogie institutionnelle, CEMEA, OCCE, etc ... ont participé de l’élaboration de pratiques professionnelles que l’on rassemble sous le vocable "pédagogies nouvelles". D’autres courants se situent dans le cadre plus large des "pédagogies alternatives".
Face à l’école que veut Blanquer, que peut-on aller chercher dans ses pédagogies nouvelles ou alternatives ? Et par où passe la lutte contre les inégalités scolaires et le poids des déterminismes sociaux dans la réussite scolaire ?



Stage passés

Conditions de travail, CHS-CT
Avec l’intervention de Sophia Catella du secteur Revendicatif du SNUipp-FSU national).
Le métier d’enseignant change, au même titre que la société au sein de laquelle vit l’école. Dans les salles des maîtres, les discussions autour des difficultés à exercer son métier se multiplient. Est-ce qu’on en parle plus facilement ou alors est-ce un phénomène nouveau ? Tout compte fait, peu importe … La souffrance est là renforcée par la dégradation de nos conditions de travail : un temps et une charge de travail de plus en plus pesants, des prescriptions de plus en plus nombreuses de la part de notre administration, une formation continue exsangue, et des droits de plus en plus restreints. Sans parler des difficultés d’apprentissage des élèves face auxquelles nous peinons parfois à trouver les bonnes réponses et dont le comportement, quand il est perturbateur questionne notre professionnalité.
La création des CHSCT créés par le décret du 28 juin 2011 est récente dans l’Education nationale. C’est un tournant pour notre profession car, pour la première fois, la question des conditions de travail trop souvent ignorée par notre administration est posée. Les difficultés rencontrées au quotidien par les enseignants doivent questionner non pas nos compétences mais bien les conditions dans lesquelles nous exerçons notre métier et l’organisation de notre travail. Et cela relève bien de la responsabilité de notre employeur.
La relation humaine, qui est le cœur de notre métier, peut être une source conséquente de risques psycho-sociaux (RPS) : « Ce qui fait qu’un risque pour la santé au travail est psychosocial, ce n’est pas sa manifestation mais son origine. » (Michel Gollac, sociologue, et codirecteur du Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail.)
Le terme de RPS ne renvoie donc pas à des symptômes, troubles ou pathologies, ni à la fragilité de l’enseignant mais aux conditions dans lesquelles il exerce son métier.
L’enjeu n’est pas de savoir ce qui relève de la vie personnelle, mais bien de prendre conscience des conséquences possibles sur la santé physique, mentale, sociale des configurations professionnelles existantes ou projetées.
Quelles réponses apportées ? Quelles solutions selon les situations ?
C’est ce dont nous débattrons au cours de ce stage.

L’avenir de l’Ecole
Avec l’intervention de Paul Devin, secrétaire national du SNPI-FSU, syndicat des IEN de la FSU.
Force est de constater les difficultés du service public d’éducation pour démocratiser l’accès aux savoirs et à la culture commune.
Dans un tel contexte, d’aucuns mettent en doute qu’une société puisse produire l’égalité de réussite et vantent l’épanouissement individuel et l’excellence singulière comme les finalités suffisantes de l’égalité des chances.
La FSU continue à affirmer "toutes et tous capables" et à revendiquer une action publique éducative dont l’ambition est de porter les finalités égalitaires de l’école.
C’est dans cette perspective que Paul Devin vous propose de réfléchir à quelques questions vives de l’école actuelle : liberté pédagogique, éducation prioritaire, inclusion, formation des enseignants, … pour qu’ensemble nous puissions penser nos métiers et nos actions comme les vecteurs d’une émancipation porteuse de liberté, d’égalité et de fraternité.

Lecture et neurosciences
Avec l’intervention de Rachel Schneider du secteur Educatif du SNUipp-FSU national).
"La lecture, un enjeu professionnel, un enjeu de société"
Dans le 1er degré, le métier est malmené. Les guides de toutes les couleurs se succèdent, et s’ajoutent aux circulaires, aux ajustements de programmes, aux évaluations standardisées avec leur menace de pilotage par les résultats… La lecture est au cœur de cette tempête, sans doute parce que le degré de maîtrise de la culture écrite détermine la capacité des futurs citoyen-nes à agir sur le monde.
Il est nécessaire de s’extraire un instant de toutes les pressions exercées, pour faire le point et réfléchir collectivement : qu’est-ce qui est règlementaire et qu’est-ce qui relève de la liberté pédagogique ? Que faire des neurosciences, utilisées par l’institution comme argument d’autorité ? Quel modèle d’enseignement sous-tend les évaluations nationales de CP et de CE1 ? La pédagogie est-elle soluble dans toutes ces prescriptions ?

Enseignement de et en Catalan

Cette journée de stage permettra aux mestres bilingues (ou pas), escampillés sur tout le territoire de la Catalunya Nord, de se retrouver, d’échanger sur différents sujets pédagogiques, syndicaux ou d’actualité, et de faire le point sur le présent et le futur des classes billingues. Entre autres sujets :

  • Mutualiser les pratiques, les travaux et les préparations : une volonté de toujours parmi les enseignants bilingues.
  • état des lieux de l’enseignement du catalan dans les PO. I demà, què ?
  • les textes en vigueur, les connaitre, les utiliser.
  • comment se prépare et se décide la carte scolaire dans les PO. Les différentes instances d’aquí, i d’allà a Montpelhièr, où ça se joue.
  • la formation des mestres, le vivier enseignant, concours et habilitation... une question cruciale pour l’avenir et le développement des filières !
  • les organisations pédagogiques des cursus bilingues, ici et ailleurs en France : ce qui marche, ce dont il vaut mieux se méfier...
  • la continuité premier-second degré : ça nous concerne directement !
  • Les mandats du SNUipp et de la FSU sur les langues régionales.
  • Quand ? Vendredi 6 décembre 2019 de 9h à 17h
  • Où ? groupe scolaire Ludovic Massé - Cabestany, Catalunya nord.
  • Comment s’inscrire ?
    — Pour l’administration sur Accolad
    — Pour le SNUipp-FSU 66 en complétant ce formulaire en ligne
  • - - - - - - - - - - - -
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici