Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

ALERTE SOCIALE DANS LE 66

samedi 14 janvier 2012

Dans le cadre de notre dépôt d’alerte sociale, les représentants du SNUipp-FSU 66 seront reçus par l’Inspecteur d’Académie le mardi 17 janvier.

Dans le cadre de notre dépôt d’alerte sociale, les représentants du SNUipp-FSU 66 seront reçus par l’Inspecteur d’Académie le mardi 17 janvier.

Lire ci-dessous le communiqué de presse du SNUipp-FSU 66 à ce sujet :

172 suppressions d’emplois d’enseignants dans l’académie.

41 suppressions d’emplois d’enseignants dans les Pyrénées-Orientales.

Le SNUipp-FSU lance une alerte sociale.

Le parlement a voté un budget prévoyant 5 700 suppressions d’emplois alors que 5 300 élèves supplémentaires sont attendus à la rentrée 2012. Dans notre pays, le nombre d’enseignants pour 100 élèves est l’un des plus faibles des pays européens. Ce taux d’encadrement va encore se détériorer à la rentrée 2012.

RASED et enseignants remplaçants sont principalement visés. Dans les écoles qui attendent des élèves supplémentaires, les ouvertures de classes seront impossibles et la scolarisation des moins de trois ans va poursuivre sa mort lente. La mise en œuvre de cette politique laissera des élèves en difficultés sans aide spécialisée, des classes sans remplaçants, des classes encore plus chargées. Le recours à des contractuels enseignants précaires déjà utilisé dans quelques départements pourrait être étendu.

Pour notre académie, le couperet est tombé : ce sont 172 postes qui seront supprimés pour accueillir 1780 élèves supplémentaires !

Les représentants du personnel, devant une attitude fermée du Recteur, ont quitté la séance du Comité Technique Académique qui se déroulait ce mercredi 11 janvier.

Notre département n’échappe pas à cette profonde détérioration du service public. Les P.O, avec 41 postes supprimés à la rentrée 2012, arrivent en tête de l’académie !

Pour maintenir le même taux d’encadrement et accompagner l’arrivée des 332 élèves supplémentaires attendus à la rentrée, ce sont 19 postes qui auraient dû être créés dans notre département. Il manquera donc 60 postes dans les P.O à la rentrée 2012 pour fonctionner « aussi bien » que cette année …

Cette situation est dévastatrice pour les élèves et leurs enseignants. Puisque la loi prévoit l’alerte sociale pour le premier degré, le SNUipp-FSU 66 sonne l’alerte ! Il a déposé l’alerte sociale pour contraindre l’Inspecteur d’académie à le recevoir très rapidement et à rendre compte des suppressions d’emplois. A cette occasion, le SNUipp-FSU 66 fera part des besoins pour que toutes les écoles du département aient les moyens de travailler à la réussite de tous les élèves.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici