Retour accueil

Vous êtes actuellement : MOUVEMENT DEPARTEMENTAL  / MOUVEMENT 2012 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

MOUVEMENT 2012 : Le SNUipp-FSU 66 propose…
l’administration refuse ! Et le DASEN assume…

jeudi 5 avril 2012

Le SNUipp-FSU 66 propose…
l’administration refuse ! Et le DASEN "assume"…

La CAPD demandée par les délégués du personnel du SNUipp-FSU 66 s’est déroulée ce matin. Deux points étaient à l’ordre du jour :
1- Les groupements de service des postes de direction offerts à TD qui sont modifiés sans aucune concertation avec les délégués du personnel.

Les délégués du personnel du SNUipp-FSU 66 ont proposé des solutions afin de ne pas bouleverser encore plus le mouvement et de ne pas modifier le poste de plus de 30 collègues précipitamment.
Concernant les groupements de direction, l’administration veut que tous les directeurs en ECLAIR soient déchargés le jeudi, afin de s’assurer de leur participation aux différentes réunions. Si cet objectif nous parait louable, il ne doit pas se faire au détriment du travail de direction de l’école. C’est pourquoi nous avons demandé un temps de décharge supplémentaire pour ces collègues directeurs. Proposition rejetée par l’administration.

A la suite de quoi, nous avons proposé que des heures soient prises sur les temps de conférences pédagogiques et sur l’aide personnalisée afin de permettre aux directeurs ECLAIR de garder toutes leurs heures de décharge pour le travail de direction sur l’école... proposition qui n’aurait pas eu d’incidence financière : Proposition rejetée par l’administration.

Concernant les collègues qui assurent les décharges de directions, nous avons demandé que ce nouveau dispositif, qui n’a jamais été annoncé en CAPD et que nous avons découvert en même temps que les collègues concernés, soit suspendu pour cette année, et rediscuté l’an prochain. En effet, c’est une difficulté qui se rajoute au déroulement du mouvement. Proposition rejetée par l’administration.

Certains collègues se retrouvent avec leur groupement éclaté, donc sans priorité pour se recaser. D’autres groupements verront deux collègues prioritaires concourir au barème, ce qui en laissera un sur le carreau sans repli évident. L’administration assume !
2- Les dispositions prévues pour les collègues brigades victimes de fermeture.

Fidèle à sa position, le SNUipp-FSU 66 veut que l’équité de traitement soit garantie à tous les brigades et a avancé des propositions précises soumises au vote de la CAPD :

a) redéployer les TMB rattachés à l’IA vers des postes de brigade rattachés dans les écoles (fin du rattachement administratif à l’IA, ce qui risquait de léser financièrement les collègues privés d’ISSR sur des remplacements longs et de les affecter très loin de leur domicile…)
Pour 5 (SNUipp)

Abstention 1 (Se)

Contre 7 (administration) : Proposition rejetée par l’administration.

b) faire bénéficier aux TMB rattachés à l’IA du même dispositif que les TMB maladie et TMB FC : possibilité pour tous ces brigades par conséquent, de demander soit une école de rattachement, soit le rattachement à l’IA avec une priorité sur ces postes, leur choix se jouant entre eux au barème.

Pour 5 (SNUipp)

Abstention 1 (Se)

Contre 7 (administration) : Proposition rejetée par l’administration.

c) Pour les TMB maladie et FC victimes, une priorité pour tout poste de remplaçant (hors postes de repli des ZIL actuels) , proposition issue de la réunion entre l’administration et les brigades FC de mercredi dernier.
Pour 6 (SNUipp et Se)

Contre 7 (administration) : Proposition rejetée par l’administration.

L’administration, qui a accepté cette proposition des TMB-FC lors de leur échange de la semaine passée, a voté contre en CAPD !
Avec la superposition de différents obstacles au bon fonctionnement du mouvement (41 fermetures de postes, redécoupage des circonscriptions, explosion des groupements de direction qui concerne 36 collègues, postes réservés pour les PE stagiaires, etc…), le mouvement cette année restera une vraie usine à gaz.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement ou aide :

  • Par téléphone : 04 68 50 78 44
  • Par mail : snu66@snuipp.fr (préférer le mail pendant les vacances, ils sont lus journellement
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici