Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

GRÈVE DU 12 FÉVRIER : UNE JOURNÉE PARTICULIÈREMENT RÉUSSIE

jeudi 14 février 2013

Le mouvement de grève de ce mardi 12 février a été suivi par 60 % des enseignants dans les P.O (45% selon l’inspection). La manifestation a rassemblé quelques 500 personnes.

  • Vous trouverez la « Une » de l’Indépendant du mercredi 13 février et la page n°2 consacrée à cette action : cliquez ici
  • Pour revoir le reportage de FR3 Languedoc-Roussillon : cliquez ici
    Ci-dessous le communiqué de presse du SNUipp 66 :
    Le SNUipp 66 se félicite de la forte mobilisation des enseignants du 1er degré qui étaient en grève à plus de 60% pour manifester leur opposition à la réforme des rythmes scolaires. Ce mardi 12 février, une quarantaine d’école des PO était fermée et près de 600 manifestants ont défilé du centre-ville de Perpignan jusqu’à l’Inspection Académique. Les résultats des consultations des parents d’élèves initiées par le SNUipp 66 ont encouragé de nombreux élus à demander le report de cette réforme mal préparée. A ce jour, l’immense majorité des communes des PO ont laissé entendre qu’elles continueraient à fonctionner à 4 jours. Preuve que l’argumentation et la mobilisation peuvent donner des résultats tangibles ! Néanmoins l’objectif reste la réécriture du décret avec la possibilité de dérogation au-delà de 2014.
    La question des rythmes scolaires ne doit cependant pas occulter les autres sujets qui nous semblent prioritaires, en premier lieu les opérations de carte scolaire. Le Comité technique se réunit ce jeudi pour débattre des fermetures de classe et des éventuelles ouvertures envisagées par l’administration.

    Le département des PO s’est vu doter de 23 postes supplémentaires à la rentrée 2013. C’est un changement notable par rapport aux années précédentes : en 2012, 41 postes avaient été retirés... Mais la situation des écoles des PO demeure particulièrement préoccupante. En effet, le Rectorat prévoit 441 élèves supplémentaires à la rentrée 2013 ce qui correspondant à 18 postes nécessaires pour accompagner cette hausse démographique. Il restera seulement 5 postes pour d’abord alléger les effectifs des classes, mais aussi réintroduire des postes de RASED et d’enseignants remplaçants, et concrétiser sur le terrain les promesses du ministre concernant le "plus de maîtres que de classes" et la scolarisation des enfants de moins de 3 ans ! A ce rythme, il faudra plusieurs quinquennats pour retrouver une dotation satisfaisante et combler ainsi le sous-investissement chronique dans le 1er degré. Le président a annoncé que l’Education était le chantier prioritaire du gouvernement. Il va falloir que l’on passe rapidement des paroles aux actes...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici