Retour accueil

Vous êtes actuellement : MOUVEMENT DEPARTEMENTAL  / MOUVEMENT 2013 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

MOUVEMENT 2013 : PREMIERES INFOS

vendredi 22 février 2013

Voici les premières informations issues de la CAPD du mardi 19 février :

Le serveur sera ouvert du 15 mars à 12h00 au 8 avril à 12h00.

  • Adjoints victimes de fermeture : le SNUipp a demandé et obtenu que ces collègues puissent bénéficier de 500 points sur tout le département (et non pas sur la circonscription comme l’envisageait l’administration), sur poste de même nature et de même fonction (fermeture en élémentaire = 500 points en élémentaire). Cependant les enseignants de Cerdagne/Capcir victimes de fermeture bénéficient d’une priorité absolue sur tous les postes situés dans les hauts cantons.
  • Les collègues victimes d’une fermeture à la rentrée de septembre bénéficient de 600 points.
  • Remaillage des brigades :
    Tous les TMB rattachés à l’Inspection Académique auront leur poste fermé. De nouveaux postes sont créés avec un rattachement dans les écoles. Le SNUipp avait demandé l’an dernier que tous les collègues TMB soient affectés dans les écoles. Nous avons donc regretté que l’opération se fasse en deux fois, ce qui perturbera le mouvement 2 années consécutives. Les collègues concernés auront une priorité absolue sur les nouveaux postes de TMB dans les écoles et 500 points pour tous les autres postes de TMB.
  • Fermeture de tous les postes TRS :
    Dans le cadre de leur nouvelle formation, les jeunes collègues (appelés « contractuels admissibles ») ont la possibilité d’effectuer un stage durant une année scolaire 1 jour par semaine en responsabilité d’une classe. Ce sont une quarantaine de ¼ temps qui doivent être réservés pour ces futurs collègues. Cette donnée remet en cause l’existence de nombreux groupements de services, assurés par les TRS actuels.

    L’administration a donc décidé d’abandonner le système des TRS, en fermant tous ces postes. Rappelons que ces postes ont été « inventés » par l’ancienne équipe ministérielle pour fabriquer des postes à titre définitif. L’objectif était en effet à l’époque d’afficher un certain taux d’affectations à titre définitif, quitte à rajouter du flou dans les opérations du mouvement. Le SNUipp avait dénoncé ce dispositif, les collègues demandant en fait un poste fictif, dont la constitution pouvait changer d’une année sur l’autre. Nous reviendrons donc au fonctionnement précédent, selon lequel tous les groupements de service paraîtront déjà élaborés, ce qui permettra à chacun de demander un poste de groupements de services bien identifié. Ces groupements seront publiés lors du mouvement complémentaire à TP.

Concernant les collègues qui étaient cette année TRS à titre définitif : ils bénéficieront d’une bonification de 5 points sur les postes d’adjoint ainsi que 300 points sur tous les postes brigades, pour le mouvement informatisé. Ils auront une priorité absolue sur le groupement qu’ils occupaient cette année, à condition d’en retrouver au moins 50 %, pour le mouvement complémentaire.

S’ils souhaitent absolument rester sur ce type de poste à la rentrée 2013, uniquement, ils veilleront à ne pas participer au 1er mouvement.

  • Les candidats libres en formation CAPA-SH seront prioritaires sur le support qu’ils occupent actuellement à TP, le temps de leur formation. Ils libèreront ce poste après l’obtention du CAPA-SH. Il s’agit d’une mesure demandée par le SNUipp en raison d’absence de formation sur Perpignan, dans l’attente que celle-ci soit à nouveau organisée. L’administration l’accepte de façon exceptionnelle pour 2013 uniquement.
  • Postes particuliers « plus de maîtres que de classe » et « accueil des 2 ans » :
    les collègues désirant postuler doivent prendre contact avec le(la) directeur-trice de l’école, prendre connaissance du projet d’école, et contacter l’IEN concerné. Le SNUipp a exigé la prise en compte du barème pour les affectations. Nous avons obtenu satisfaction … mais nous resterons particulièrement vigilants.
  • Postes de CPC :
    Le SNUipp a dénoncé une volonté de déréglementation. Dans la mesure où il existe déjà un entretien qui a pour but de vérifier les compétences des candidats, l’affectation selon le choix des IEN ou du DASEN ne se justifie pas. Au contraire, il est important que les IEN puissent être entourés de collègues qui ont parfois un parcours ou un profil différent... permettant d’apporter un autre éclairage ou favorisant une prise de recul avant toute décision. Le SNUipp a demandé l’affectation selon le barème, seule procédure garante de l’équité et de la transparence.

Le DASEN va finalement prendre le temps de la réflexion !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici