Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités archives  / 2013 / 2014 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

RYTHMES SCOLAIRES : RIEN N’EST JOUE !
SIGNEZ LA PETITION DEPARTEMENTALE !

dimanche 1er septembre 2013

Télécharger la pétition pour la signer et la diffuser : c’est ici

Signer la pétition en ligne :c’est ici

A signer aussi : la pétition nationale du SNUipp-FSU !
Cliquez ici

Avec la majorité des enseignants du 1er degré qui ont pu s’exprimer lors des multiples réunions d’information syndicale, le SNUipp-FSU 66 a oeuvré pour le maintien de la semaine des 4 jours dans notre département. A la rentrée, seule 1 commune passe à 4 jours et demi (après décision unilatérale du maire).... sur les 140 communes concernées, soit seulement 0.01% des élèves des PO. Edifiant !

Les consultations locales ont toutes révélé, sans ambiguïté, le refus de la réforme. Au niveau national, la consultation organisée par une association de parents d’élèves, vient d’aboutir au même résultat.

Pour le syndicat majoritaire dans les écoles, la réforme Peillon n’améliorera en rien la réussite des élèves mais risque au contraire, dans certains secteurs, d’accentuer les inégalités territoriales et sociales.

Par ailleurs les propositions qui ont émergé çà et là, si elles étaient mises en place, contribueraient à dégrader considérablement les conditions de travail des enseignants : fin de la coupure du mercredi qui permettait de prendre du recul par rapport aux préoccupations professionnelles toujours plus pesantes, allongement de la pause méridienne qui implique une présence plus longue sur le lieu de travail, augmentation des déplacements...

Pour le SNUipp-FSU 66, cette réforme qui coûtera plus de 700 millions d’euros (chiffre avancé par l’association des maires de France) n’est absolument pas prioritaire. Nous demandons depuis plusieurs mois l’ouverture de réelles discussions sur les effectifs par classe, la formation continue des enseignants, l’Education prioritaire et la question de la mixité scolaire, les enfants en difficultés et le rôle des RASED, la direction d’école...

C’est pourquoi le SNUipp-FSU 66 lance une pétition à faire signer massivement auprès des collègues.

Cette action doit également dépasser le cadre du conseil des maîtres. L’ensemble des acteurs (agents territoriaux, parents d’élèves, élus, membres d’associations culturelles et/ou sportives) doit être associé.

Au niveau national, le SNUipp-FSU interpelle également le ministre pour demander une réécriture du décret. La possibilité d’une dérogation départementale doit être inscrite dans la loi.
Télécharger la pétition pour la signer et la diffuser : c’est ici

Signer la pétition en ligne :c’est ici

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici