Retour accueil

Vous êtes actuellement : CAPD et CTSD archives  / 2016 / 2017 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Carte scolaire : la dotation est connue

lundi 23 janvier 2017

64 postes pour les P.O : le verre à moitié plein (ou à moitié vide)

Le Comité Académique, présidé par Mme la Rectrice, se déroule aujourd’hui à Montpellier. Ce sont 64 postes qui sont attribués au département des Pyrénées-Orientales contre 18 l’année dernière (pour une dotation académique équivalente : 300 postes pour la rentrée 2016 et 301 postes pour la rentrée prochaine). C’est donc une dotation multipliée par 4 grâce notamment à l’intervention des représentants des personnels. Le SNUipp-FSU 66 n’a cessé ces derniers mois d’intervenir auprès des pouvoirs publics pour exiger davantage de moyens pour un département qui cumule tous les records en termes de chômage, de précarité et de pauvreté.

Le SNUipp-FSU a sollicité à maintes reprises l’actuel préfet (ainsi que son prédécesseur) mais aussi les élus départementaux et la DSDEN. Cette dotation (la plus importante depuis le début du quinquennat ... l’approche des élections aidant !) ne sera malheureusement pas suffisante pour combler les retards importants en matière de remplacement et de formation continue (faut-il rappeler que les moyens du département dans ces domaines sont inférieurs à la moyenne nationale).

Par ailleurs, les nouveaux dispositifs (plus de maîtres que de classe, - de 3 ans) sont restés marginaux alors qu’il manque de nombreux postes spécialisés (Rased pour les élèves en difficultés, ULIS école et collège pour les élèves en situation de handicap).

Faut-il rappeler que les seuils d’ouverture n’ont cessé d’augmenter ces dernières années malgré des dotations positives ? En effet, les dotations des années précédentes n’ont pu compenser la hausse démographique qui se poursuit mais que semble minorer le Rectorat (+70 élèves seulement !). Pour le SNUipp-FSU 66, le nombre d’élèves par classe doit impérativement baisser. Les classes de 25 élèves maximum doivent redevenir la norme (20 dans les REP et REP+) ! Le SNUipp-FSU 66 interviendra en ce sens lors du prochain CTSD* qui aura lieu le jeudi 23 février. Cet objectif ne pourra cependant être réalisé avec cette dotation qui demeure insuffisante au vu des moyens supprimés cette dernière décennie.

Voici la répartition de ces 64 postes imposée par le Rectorat :

37 postes au titre de la démographie et du remplacement (22 pour la démographie + 15 formation et remplacements).

13 postes au titre des REP/REP+ (10 Plus de maîtres que de classes + 3 moins de 3 ans).

14 postes au titre de l’inclusion et des décharges (3 ULIS école + 11 décharges).

* CTSD : réunion avec les Inspecteurs et le Directeur académique qui décide des ouvertures et des fermetures de classe dans le département.

Lire la déclaration du SNUipp-FSU ici

PDF - 92.2 ko

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 66 : 18, rue Antoine Condorcet, 66000 PERPIGNAN
tel : 04.68.50.78.44 fax : 04.68.50.32.31 mail : snu66@snuipp.fr permanences / plan : cliquer ici